Tout le monde a de mauvaises habitudes qu’ils veulent briser, mais au lieu de vous mépriser pour être impuissant à les casser, utilisez les principes fondamentaux de la formation des habitudes à votre avantage.

L’implication de SOS médecins casablanca dans les soins médicaux d’urgence et la prévention sanitaire à Casablanca, au Maroc et ailleurs, nous engage à apporter le max. d’information et de conseils pour le bien être et la bonne santé de notre communauté sur le Grand Casablanca. Nous vous présentons dans cet article la position de nos médecins à domicile sur ce sujet épineux qui est le changement des mauvaises habitudes.

Les habitudes, bonnes ou mauvaises, suivent un modèle typique en trois étapes. Une façon de décrire cela est que trois R: rappel, la routine et de récompense. En décomposant le cycle d’une mauvaise habitude, vous pouvez identifier ce qui déclenche la routine et commencer à aborder ce qui a vraiment besoin de changer. De cette façon, vous pouvez établir un modèle pour de nouvelles habitudes et plus saines.

S’engager dans les changements d’habitude pour l’auto-amélioration est la clé de la vitalité et le bien-être à tous les âges, selon le médecin à domicile de SOS médecins casablanca, spécialiste de la problématique. «Invocation de la motivation pour les objectifs à long terme devient plus difficile quand nous dépassons les étapes de la vie familiale et de carrière», dit-il.

«Il est normal et naturel que les hommes aient envie de se détendre et de se laisser aller à la discipline d’auto-surveillance des habitudes saines, comme l’exercice régulier et une alimentation saine. Mais se sentir bien et énergique exige un investissement quotidien dans l’amélioration de soi qui commence Avec laisser aller des habitudes malsaines et en s’engager dans des saines.  »

 

Motivation et confiance

 

Une raison commune pour laquelle les gens ne parviennent pas à faire un changement durable, c’est qu’ils ne créent pas d’abord une base solide. «Vous devez vous assurer que le changement d’habitude est important et vous avez confiance que vous pouvez l’atteindre», explique le médecin à domicile. Cela peut sembler simple, mais souvent les gens prennent des changements qui sont importants pour les autres, mais pas pour eux-mêmes, ou ils se sentent profondément que la tâche est trop intimidante. «Avant de vous concentrer sur le changement d’une mauvaise habitude, vous devez mesurer à la fois la motivation et la confiance», explique le médecin de SOS médecins casablanca.

Comment savez-vous quand vous êtes prêt à essayer de changer une habitude? En utilisant le tableau «Préparation au changement», évaluez votre motivation sur une échelle de 1 à 10. Ensuite, faites de même pour votre niveau de confiance (combien vous êtes confiant que vous pouvez le faire arriver). Vous voulez un score d’au moins 6 pour chacun. «C’est la base dont vous avez besoin pour réussir», explique le spécialiste.

Si vous n’avez pas ce score ou plus, choisissez une autre habitude de changer – une que vous pouvez vous sentir plus passionné – ou réduire le changement d’habitude pour augmenter votre confiance. Par exemple, si vous manquez de confiance pour arrêter de fumer, commencer par réduire à cinq cigarettes par jour. «Une fois que vous construisez plus de confiance en changeant une habitude moindre, vous pouvez revisiter un plus ambitieux,» dit le médeci,

Les trois Rs :

Une fois que vous avez choisi votre habitude et mesuré votre disponibilité, identifier les trois R:

-Rappel: déclencheur déclenchant le comportement

-Routine: le comportement ou l’action que vous prenez

-Récompense: le bénéfice du comportement ou de l’action.

Chacun est lié aux autres en boucle continue. Voici comment cela fonctionne:

Dites que vous avez l’habitude de manger de la malbouffe quand vous regardez la télévision la nuit.

C’est la boucle: Votre émission de télévision de 20h00, commence (rappel), vous allez à la cuisine pour rassembler vos collations (routine), et vous les mangez pendant que vous regardez votre programme (récompense).

Lorsque la récompense est réalisée – dans ce cas le plaisir de réconforter la malbouffe – vous avez le désir de répéter l’action avec le rappel suivant, et le cycle recommence.

 

 

Rappel de rappel et routine

Pour casser la mauvaise habitude, la solution simple serait d’arrêter juste de manger la malbouffe. Mais, bien sûr, ce n’est jamais facile, parce que la vraie question est l’habitude, pas la nourriture elle-même.

Comprendre le rappel et la routine. Votre première étape est de faire la lumière sur ce qui se passe avec le rappel actuel et la routine. Dans cet exemple, à 20 heures, vous visitez la cuisine pour les grignotines et ensuite vous vous mettez à l’aise sur le canapé.

Maintenant, demandez-vous, pourquoi allez-vous à la cuisine? Faites une liste de mots ou expressions courtes qui décrivent vos sentiments avant de commencer la routine. Faim? Ennui? Le désir de plaisir de manger pendant que vous regardez?

Trouvez vos déclencheurs. La recherche a constaté que les déclencheurs d’habitude typiquement s’insèrent dans cinq catégories: emplacement, temps, état émotionnel, d’autres personnes, et action immédiatement précédente. En règle, l’ensemble des déclencheurs pourrait ressembler à ceci:

-Emplacement: salon

-Heure: 8 p.m.

-État émotionnel: ennuyé

-Autres personnes: aucun

-Action immédiatement précédente: l’émission de télévision préférée s’allume.

Prenez des notes sur votre propre situation en utilisant ces catégories pendant trois à cinq jours, car certains peuvent varier (par exemple, l’humeur ou le temps). Ensuite, passez en revue les informations et recherchez des modèles.

Par exemple, peut-être vous grignotez seulement quand vous êtes seul, ou quand vous regardez la télévision tard dans la nuit, ou quand vous êtes dans une certaine humeur. Ou vous suivez la routine de grignoter seulement quand vous regardez certains spectacles, comme une comédie ou un drame. Avez-vous tendance à favoriser certains aliments, comme les cookies, par rapport aux autres choix? «Ce sont les indices de ce qui doit changer pour que vous puissiez passer à une nouvelle habitude», explique le médecin à domicile de SOS médecins casablanca.

Augmentez votre motivation. Ensuite, faire une liste des différents types de récompenses que vous appréciez également. «Le but n’est pas de« punir »vous-même pour la recherche de plaisir, mais de choisir des récompenses qui vous font sentir bien tout en investissant dans votre nouvelle habitude plus saine» conclut le médecin à domicile de SOS médecins casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
WhatsApp chat