Comme l’air que l’on respire, l’eau est vitale pour notre corps. Un apport en eau régulier ainsi qu’une hygiène quotidienne sont les clefs de notre santé.

SOS médecin casablanca  0522474747 se réjouit de partager avec vous quelques  bienfaits de l’eau, source et symbole de vie, qui requiert une “optimisation” régulière et soutenue.

L’eau est un élément indispensable à la vie et également une source de confort et de plaisir. Elle désaltère lorsque l’on a soif, rafraîchit lorsque l’on a chaud, réchauffe lorsque l’on a froid et chaque matin, au-delà de l’hygiène, procure tous les plaisirs de la toilette.

L’eau est bonne pour la santé car elle contient entre autres du fluor (contribuant à la prévention de la carie dentaire), du magnésium (qui s’additionne à celui que l’on trouve principalement dans les aliments) et des sels minéraux.

Aujourd’hui, le thermalisme, à travers l’utilisation de l’eau minérale et de ses dérivés, met l’accent sur son apport dans la prise en charge des maladies chroniques. Nombreux sont les domaines pour lesquels malgré un traitement adapté (médicaments) subsistent des symptômes et des contraintes qui gênent la vie quotidienne des malades. Le thermalisme est alors en mesure de leur offrir une prise en charge complémentaire qui, dans certains cas, peut contribuer à diminuer tous ces symptômes.

C’est à travers les soins palliatifs (association de l’eau minérale et ses dérivés : boues, gaz ; les pratiques thermales ; la kinésithérapie ; les bains chauds en piscine ; les douches locales…) que le thermalisme s’avère très efficace pour minimiser la douleur, bien qu’il n’en fasse pas disparaître les causes.

 

 

L’eau favorise l’équilibre entre l’esprit et le corps. Elle augmente aussi notre capacité à atteindre les buts visés.

L’eau empêche de perdre la mémoire lorsque l’on vieillit, diminuant ainsi le risque d’être atteint de la maladie d’Alzheimer, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson et de la maladie de Lou Gehrig.

L’eau contribue à éliminer l’addiction au tabac, à la caféine, à l’alcool et à certains médicaments.

L’EAU, DEUXIÈME BESOIN VITAL APRÈS L’OXYGÈNE

Comme pour l’oxygène, le corps ne possède pas de réserve en eau bien qu’il en soit composé à 70 %.

Notre organisme a donc besoin d’un apport régulier en eau pour pallier en temps réel les pertes provoquées par son activité. Il ne tolère pas plus de 3 % de déficit. Au-delà, des troubles de santé peuvent apparaître.

Chez l’enfant, et surtout le nourrisson, les besoins en eau sont proportionnellement 3 à 5 fois plus importants que chez l’adulte.

Comment bien s’hydrater ?

Il est important d’absorber de l’eau régulièrement en petites quantités, tout au long de la journée, plutôt que de boire uniquement pendant les repas.
Au cours du repas, il est préférable de ne pas boire plus de trois verres d’eau. Au-delà, le rythme de la digestion est ralenti.
Buvez avant d’avoir soif ! Le corps se déshydrate avant la sensation de soif ; celle-ci est, en fait, un signal d’alarme de notre corps.

Se laver les mains, une mesure d’hygiène à ne pas négliger

Se laver les mains, l’un des gestes d’hygiène les plus élémentaires, est de plus en plus négligé. Ainsi, 80 % des clients de fast-food mangent avec les doigts sans s’être au préalable lavé les mains.
Pourtant, une mauvaise hygiène des mains peut entraîner des troubles digestifs et des infections respiratoires.

Quelques conseils pour bien boire votre eau

L’eau est un produit alimentaire.
Le temps, la chaleur et la lumière altèrent sa qualité.

Contre le temps
• Le matin, ou après quelques jours d’absence, laissez couler l’eau jusqu’à ce qu’elle soit fraîche.
• Conservez l’eau au réfrigérateur, dans un récipient propre et bien fermé, et buvez-la dans les 24 heures.
• Changez régulièrement vos glaçons.

Contre la chaleur
N’utilisez pas l’eau chaude pour faire le thé ou le café instantané, mais faites chauffer de l’eau froide. En effet, l’eau froide est plus sûre, car, en particulier, elle n’a pas stagné, chaude, dans un ballon.

Contre la lumière
Ne laissez pas l’eau exposée trop longtemps à la lumière.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *