Les yeux aussi peuvent attraper un coup de soleil… Surtout ceux d’un enfant, qui sont particulièrement fragiles. Quels sont les principaux dangers et comment les éviter ?

Les conseils des médecins à domicile de SOS médecin casablanca, spécialité « ophtalmologie pédiatrique » pour vous aider à protéger au mieux ses si jolies mirettes.

Les yeux des enfants : plus sensibles au soleil

Chez l’enfant, l’œil est en plein développement jusqu’à 12 ans. Le cristallin, une sorte de lentille située derrière l’iris, ne filtre pas correctement les ultraviolets (UV). Or, les UV sont dangereux pour les yeux, en particulier pour la rétine.

Avant l’âge de 1 an, 90 % ne sont pas filtrés ; entre 1 et 2 ans, 60 % parviennent encore à la rétine. Et ce n’est qu’à partir de 12 ans que le cristallin stoppe en grande partie les UV. Mais il faudra attendre l’âge de 20 ans pour qu’ils soient filtrés à 100 %.

Quelles sont les conséquences d’une surexposition ?

Les dégâts provoqués par les surexpositions répétées pendant l’enfance ne se voient pas tout de suite. Comme pour la peau, ce n’est qu’à long terme qu’ils se manifestent… ou pas.

Pour les yeux, les risques possibles sont : l’apparition précoce de cataracte (opacification partielle ou totale du cristallin, accompagnée d’une baisse de la vue) et un risque accru de développer une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), si la rétine est trop abîmée.

Des situations plus à risques que d’autres

Selon l’endroit. A la montagne et en mer, la réverbération est maximale. Une exposition trop longue sans lunettes de soleil peut provoquer une inflammation de la partie antérieure de l’œil, appelée kératite. L’œil est rouge, larmoyant et douloureux. Le simple port de lunettes de qualité peut éviter cette complication. Mais, même en dehors de ces situations d’ensoleillement extrême, pour chaque promenade en ville ou à la campagne, pensez à mettre ses lunettes de soleil à votre enfant.

Selon la saison. Les UV sont très intenses en juin, juillet et août. En été, donc : vigilance maximale.

Selon l’heure de la journée. C’est entre 11 heures et 16 heures que les UV sont les plus perpendiculaires, donc les plus forts. En été, l’idéal est de ne pas exposer les enfants à ce moment-là, quel que soit leur âge.

Le chapeau de soleil, pas suffisant !

Un bob à large bord ou une casquette à visière, c’est bien, mais pas suffisant. « Les chapeaux ne remplacent en aucun cas les lunettes de soleil, met en garde le médecin spécialiste de SOS médecin casablanca. Les deux sont complémentaires… et le fait de les mettre doit être non négociable.»

Le secret pour éviter les conflits : l’habituer le plus tôt possible à les porter, ainsi le réflexe sera acquis. Ajoutez à cela un zeste de bon sens : comme un enfant myope acceptera facilement de porter ses lunettes s’il y voit nettement mieux, un enfant ébloui par la luminosité fera le nécessaire pour éviter la gêne. Ils savent, eux aussi, ce qui est bon pour eux !

 

COMMENT BIEN CHOISIR DES LUNETTES DE SOLEIL ?

Une bonne protection doit tenir compte à la fois des besoins de correction visuelle des conditions d’ensoleillement rencontrées et des activités pratiquées.

La monture adéquate:

Il faut protéger l’intégralité de l’oeil, paupières comprises. Mieux vaut opter pour des montures vraiment couvrantes qui ne laissent pas passer les rayons, ni par-dessus ni latéralement.

Les différents verres solaires :

A noter: les verres comme les montures doivent répondre à des normes strictes de qualité fixées par la réglementation européenne.

Attention ! Toutes les lunettes ne se valent pas ! Il faut bien distinguer les lunettes de soleil des lunettes noires teintées. Une teinte très sombre ne suffit pas à une protection contre les rayons UV. D’autres éléments doivent être respectés (tels que des verres estampillés de la norme européenne « CE »).

Faites part de vos besoins à votre opticien, il saura vous guider vers les verres les plus appropriés.

-Les teintes :

Il existe quatre teintes :

.Le GRIS: il garantit une bonne restitution des couleurs.

.Le VERT: il améliore la perception des contrastes.

.Le BRUN: il augmente l’impression de luminosité.

.Le NOIR: il garde une bonne restitution des couleurs et apporte plus de luminosité que le gris.

-Les verres miroités:

Ce traitement renforce la protection ANTI-UV 100%, ils stoppent également 50% des infrarouges. Ils sont donc conseillés chaque fois que la réverbération et le rayonnement direct sont intenses.

Les verres polarisants:

Le traitement polarisant apporte un avantage supplémentaire en filtrant la lumière réfléchie et en éliminant l’éblouissement face aux surfaces brillantes comme l’eau.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *