Gaz invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone(CO) fait partie des causes de mortalité accidentelles au Maroc. Chaque année, des épisodes d’intoxication accidentelle domestique au monoxyde de carbone impliquant de nombreuses personnes sont enregistrés. Certaines personnes peuvent garder des sequelles à vie si elles survivent.

Sa présence dans l’air résulte du mauvais fonctionnement – ou de l’usage inapproprié – d’un appareil à combustion : chaudières à bois, au charbon, au gaz ou au fioul, chauffe-eau, inserts de cheminée, poêles, chauffages d’appoint, cuisinières à bois, au charbon ou au gaz, moteurs automobiles, groupes électrogènes à essence ou au fioul, appareils de type brasero…

Certains symptômes doivent alerter : maux de tête, nausées, vomissements, confusion mentale, fatigue… Il existe par ailleurs des précautions à adopter pour limiter tout risque d’émanation de CO :

Faire contrôler ses installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que ses conduits de fumée.
Aérer au moins dix minutes par jour, même quand il fait froid, et Ne pas obstruer les entrées et sorties d’air de son logement,
Respecter impérativement les consignes d’utilisation des appareils à combustion et ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu,